Skip to content

Choisir ses émotions pour un équilibre émotionnel dans votre vie.
C’EST POSSIBLE!

Thérapie en relation d'aide

La thérapie en relation d’aide est une intervention de soutien et d’accompagnement dont l’approche est basée sur les relations humaines. La force de cette thérapie est de vous permettre de travailler les souffrances et les difficultés vécues au moment présent afin de vous permettre de développer des stratégies relationnelles pour aller vers la satisfaction de vos besoins ainsi que l’exploration de vos ressources.
La thérapie est axée sur le pouvoir du moment présent. Le thérapeute en relation d’aide vous aidera à trouver des pistes et des moyens concrets pour apaiser votre présente souffrance. Il vous aidera également à mieux vous connaître, à identifier et nommer ce que vous vivez, à comprendre ce qui se passe dans vos relations.

La visée de la thérapie en relation d’aide est d’aider l’individu à reprendre le pouvoir sur lui-même dans tous les aspects de sa vie, à améliorer ses stratégies relationnelles, améliorer sa façon d’interagir avec les autres et avec lui-même, d’être guidé vers un mieux-être et vers plus d’harmonie dans sa vie. Les observations ainsi que les interventions du thérapeute vous guideront vers une transformation intérieure et vers la résolution de vos problèmes spécifiques.

C’est dans un espace thérapeutique chaleureux que vous serez écouté sans jugement et vous serez libre de vous exprimer en toute confiance. Le thérapeute est membre de la Corporation Internationale des Thérapeutes en Relation d’Aide du Canada (CITRAC) et il est encadré par un code d’éthique et de déontologie qui protègent le public. La corporation s’assure que ses membres continuent de se former chaque année, qu’ils sont supervisés et professionnels.

La différence entre une thérapie en relation d’aide et une psychothérapie :

Ce qui différencie la relation d’aide de la psychothérapie est le fait que la visée n’est pas le traitement psychologique (traitement de trouble mental, détresse psychologique, perturbations comportementales), etc. Le point focal n’est pas le travail sur le passé, sur les éléments refoulés dans l’inconscient, sur les zones rigidifiées dans le psychisme. Lorsque l’individu a besoin de retourner dans son passé, dans son enfance pour creuser dans l’inconscient, on parle alors de psychothérapie. La thérapie en relation d’aide est axée sur le pouvoir du moment présent et sur l’exploration de vos ressources; ce qui vous permettra de trouver les outils nécessaires pour surmonter vos présentes difficultés. L’accent est mis sur ce que vous vivez ici et maintenant, sur vos difficultés actuelles.

Pourquoi cette emphase sur la relation ?

C’est par et dans les relations, à soi-même, et aux autres que les personnes souffrent. Cette approche, basée sur la relation, est particulièrement aidante parce que c’est aussi par la relation à soi-même et aux autres qu’il est possible de «réparer» et de guérir de ses souffrances. D’où cette phrase que les TRAmd ont choisie comme devise pour illustrer leur travail : «Bien plus que la raison, la relation».

« Colette Portelance, créatrice de l’ANDCmd »

Mais qu'est ce qu'un TRA ?

Le travail du TRAmd(Thérapeute en Relation d’Aide) s’appuie sur une formation solide et approfondie, donnée sur trois ans, soit 1 250 heures (ou plus si le TRAmd décide de développer différentes spécialisations) au Centre de Relation d’Aide de Montréal (CRAMmd) fondé en 1985 par Colette Portelance, Docteure en Sciences de l’Éducation et François Lavigne, maîtrise en psychologie clinique et DESS en psychopathologie clinique. Mme Portelance jouit d’une reconnaissance internationale pour avoir développé l’ANDCmd (approche non directive créatricemd), une approche humaniste qui fait des TRAmd des spécialistes de la relation.

Thérapie individuelle, la relation à soi

La folie, c’est refaire exactement la même chose et attendre un résultat différent.
« Albert Einstein »

Or, nous évoluons tous dans des systèmes relationnels inconscients que nous reproduisons, même avec des personnes différentes et dans des milieux différents, sans comprendre pourquoi nous vivons les même difficultés chaque fois. C’est ici que se fait la lumière sur la compréhension de vos mécanismes relationnels afin de les reconnaître « live » quand vous les ressentez, les modifier et enfin changer le cours des choses.

Thérapie combinée, la relation aux autres

En sport d’équipe, chaque athlète doit faire une partie d’entraînement seul puis en équipe. Une relation est pareille.
« Dr François Gaumont, md, frcpc »

C’est ici que se fait la lumière sur vos fonctions d’ÉMETTEUR et de RÉCEPTEUR. ÉMETTEZ-vous clairement vos intentions, vos émotions, vos demandes, vos limites etc. RECEVEZ-vous clairement l’émetteur sans modifier son message par une réaction défensive? Ne pas confondre ce qui doit être compris du message avec ce qui est ressenti.

Pour en savoir plus sur la thérapie en relation d’aide, n’hésitez pas à nous contacter.

L’ANDC md, une approche à la base de toute thérapie.

Indépendante

En Association à une thérapie médicale

Thérapie en relation d'aide

  • Une rupture ou un deuil difficile à accepter.
  • Une mauvaise estime un manque de confiance en vous.
  • De la difficulté à vous affirmer.
  • L’impression de ne pas avoir de but dans la vie, manquez direction et de motivation.
  • Des peurs qui vous empêchent d’être libre et de faire les changements nécessaires pour être heureux.
  • Le sentiment d’être pris (travail, relation insatisfaisante, etc)
  • Des difficultés de couple ou des difficultés relationnelles diverses. (Thérapie individuelle)
  • Des cycles relationnels qui se répètent.
  • De la difficulté à faire confiance aux autres et vivez de la méfiance et la peur de la trahison.
  • L’insécurité, la possessivité et la jalousie qui vous causent des difficultés relationnelles.
  • La solitude qui rend votre vie sociale insatisfaisante.
  • Des comportements autodestructeurs.
  • Des remises en questions constantes, si vous doutez de tout et de vous.
  • Des difficulté à prendre des décisions, à choisir et à agir dans les différents domaines de votre vie.
  • De la difficulté à faire des efforts constants.
  • Des émotions souffrantes qui se répètent constamment. (culpabilité, peurs, colère)
  • De la difficulté à gérer vos émotions (colère défensive)
  • Un sentiment d’infériorité paralysant. (jamais l’impression d’être correct)
  • Vous avez vécu des abus physique, mental, sexuel, etc.
  • De la difficulté à fonctionner avec l’autorité. (attitude de rebel)
  • De l’impuissance face à votre vie avec l’impression que la vie n’est pas juste.
  • De la difficulté à négocier avec les hauts et les bas de la vie.
  • Sentiment de vide intérieur.
  • Un Deuil

Les avantages de la thérapie en relation d'aide

Comprendre

Changer

Évoluer

Alexandra Ocampo, TRA

Alexandra Ocampo, TRA possède près de 25 ans d’expérience dans le domaine des affaires et des ressources humaines.

Reconnue pour son expertise en matière de relation avec l’autre, Alexandra est aujourd’hui thérapeute en relation d’aide par l’ANDCmd  au sein de la Clinique DuOSanté+. Au quotidien, elle accompagne ses patients dans leur cheminement vers le mieux-être par le biais de l’approche non directive créatrice (ANDC), reconnue mondialement.

Autres services offerts

Consultations Par Téléphone

Consultation par visioconférence

Consultation en cabinet en toute intimité et sécurité selon santé canada

Questions fréquentes

En pratique, à la première rencontre, le thérapeute invite la personne à nommer les raisons et les objectifs de sa démarche.
Puis, il l’informe des spécificités de l’approche. Si un lien positif s’établit entre les deux personnes – ce qui ne s’explique pas de façon rationnelle – il est possible d’amorcer le processus. Un des rôles du thérapeute est de reformuler ce qu’il observe et entend, en des termes précis et de façon objective. Il n’interprète pas et ne présume de rien. Il peut refléter la souffrance intérieure de son client, l’amener à la préciser, et l’aider à découvrir des solutions qui soient en harmonie avec lui. Le thérapeute n’a donc pas de pouvoir sur la personne, sauf celui de l’écouter et de l’aider à élucider ses conflits intérieurs.

La durée d’un traitement varie selon le problème et le rythme de la personne, mais généralement, un minimum de 10 séances est requis. Pour certains, ce nombre de séances peut être concluant, tandis que pour d’autres, la démarche peut se poursuivre pendant plusieurs mois, voire plusieurs années.

Respect de la loi 21

Les diplômés du Centre de relation d’aide de Montréal (CRAMMD) peuvent pratiquer en toute légalité en respectant le cadre de leur pratique. Le CRAMMD a le souci de former des thérapeutes qui pratiquent en conformité avec cette loi.

Ils doivent accéder à une association professionnelle, la CITRAC pour le Québec et l’AETRA pour l’Europe, et ainsi porter le titre réservé de « TRA, Thérapeute en Relation d’AideMC ». Cette adhésion leur permet de recevoir le ressourcement nécessaire pour être à la fine pointe de l’ANDCMD et de rester en constante conformité avec la loi. Ils bénéficient d’un encadrement professionnel et sont régis par un code d’éthique et de déontologie qui assurent la protection du public.

La CITRAC et l’AETRA voient aussi à défendre et promouvoir les intérêts de leurs membres.

Beaucoup de personnes s’interrogent sur la différence entre un psychothérapeute, un psychologue, un psychiatre et un Thérapeute en Relation d’Aide.
Voici donc un petit guide pour tous :
– Psychologue : Titre réservé à ceux et celles qui sont détenteurs d’un doctorat en psychologie. A donc fait une formation universitaire et est membre de l’Ordre des psychologues du Québec, ou d’un ordre équivalent en Europe.
– Psychiatre : Titre réservé à un médecin qui a fait une spécialité en psychiatrie. Est habilité à poser un diagnostic médical et à prescrire des médicaments au besoin.
– Psychothérapeute : Titre réservé au Canada en Angleterre et depuis peu en France et en Belgique à certaines professions règlementées, comme les psychologues, les sexologues, etc… Le titre de psychothérapeute est donc réservé à certains professionnels (au Canada), ou a des personnes membres d’une corporation (en Angleterre).
– TRA, Thérapeute en Relation d’Aide : Titre protégé. Détenteur d’un diplôme de formation professionnelle à la relation d’aide par l’ANDC et membre de CITRAC.

Combien de malentendus ou de tensions pourriez-vous éviter avec une bonne communication?

  • Souvent lorsqu’une situation ne nous convient pas, nous avons tendance à nous taire pour éviter d’aggraver la situation. Or, cette attitude génère intérieurement de la colère, du stress et parfois de l’agressivité vis-à-vis des personnes concernées.
  • Tôt ou tard, si vous continuez à ne pas gérer votre communication au travail, vous ressentirez des répercussions sur votre bien être physique et psychique avec des maux de toute sorte, parce que vous n’avez pas su les exprimer avec des mots !
  • Cependant, exprimer vivement vos émotions n’est pas non plus une solution, cela risque de détériorer vos relations avec votre entourage professionnel.
  • Il est donc essentiel d’être un bon communicant pour avoir des relations harmonieuses avec les autres et ainsi éviter les sources de conflit !
  • Une bonne communication au travail est bénéfique pour:
  • Bien vous entendre avec vos supérieurs.
  • Travailler avec plus de fluidité avec vos collègues.
  • Améliorer votre plaisir et votre motivation au travail.

Service complémentaire

La Clinique DuOSanté+ propose également un service de traitement par infiltration échoguidée. Ce service est offert par Dr François Gaumont.

Prendre rendez-vous

Aucune prescription médicale n’est requise pour prendre rendez-vous

Besoin de prendre rendez-vous ou envie de faire évaluer votre condition ou votre éligibilité au traitement par infiltration échoguidée ? Nous vous invitons à communiquer avec nous sans plus tarder.