Skip to content

    Ne compliquez pas vos plaies!

Ne compliquez pas vos plaies!

Trop c’est comme pas assez.  Et quand vient le temps de soigner une plaie, il est facile d’en faire trop…beaucoup trop.

Saviez-vous qu’il est très bien démontré que le meilleur moyen de nettoyer une plaie afin de prévenir une infection et favoriser la meilleure cicatrisation possible est …DE l’EAU!

Et oui, simplement de l’eau.   Une recherche rapide sur les différentes méthodes utilisées pour nettoyer une plaie permet de trouver une quantité impressionnante de techniques suggérées: eau du robinet, eau stérile, eau saline, irrigation passive, irrigation à pression continue, irrigation à pression pulsée, ajout d’antibiotique dans la solution de lavage, etc.

Et avec cela il n’existe aucun consensus clair sur la façon de faire de manière standard.  Pourquoi?  Parce qu’il n’y a rien de franchement supérieur à l’eau du robinet toute simple.  L’eau du robinet à sa pression maximale (si elle est conforme aux normes) et à une température confortable permet de déloger débris et bactéries de façon efficace.  Par la suite, il s’agit de décider s’il s’agit d’une plaie qui doit être fermée à l’aide de sutures ou de pansement simplement.

 

Maintenant, lorsque la peau est brisée, les tissus sous-cutanés sont exposés, alors voici ce qu’il ne faut pas faire et ce qu’il faut faire.

Les cellules de l’ÉPIDERME sont très résistantes à de nombreuses substances irritantes, toxiques et corrosives mais pas les cellules en dessous!   Donc quand l’épiderme a été coupé, érodé, graffigné, excorié etc, il ne faut pas :
-Mettre de l’alcool
-Mettre du péroxyde
-Mettre de l’eau de javel (même diluée)
Ces agents vont causer une cellulite (inflammation) toxique (non bactérienne) que plusieurs vont confondre avec une infection car la peau sera de plus en plus rouge et la plaie prendra de plus en plus de temps à guérir.  Plusieurs recevront donc des antibiotiques inutilement.
Le traitement est plutôt de cesser d’agresser la peau et:
-Laver la peau avec une eau courante à température confortable.  Cela peut même aider à contrôler le saignement.
-Utiliser un savon très doux comme un savon pour bébé.
-Couvrir la plaie avec un onguent anti-bactérien.  Ils sont neutres et non toxiques pour la peau.
-Couvrir avec une compresse de type « gauze » et non un pansement de type « bandaid » car ces derniers emprisonnent l’humidité en excès et peuvent causer une macération de la peau.
Ces conseils vous seront utiles toute votre vie alors maintenant à vous de partager ces connaissances avec votre entourage car tout le monde ne sait pas ce que vous savez maintenant.

Dr François Gaumont, md, cspq, frcpc
Infiltrations diagnostiques et thérapeutiques écho-guidées
urgentologue spécialiste, médecin de famille

Facebook
Twitter
LinkedIn

Articles récents

Fini les verrues

Les verrues sont causées par le VPH (virus du papillôme humain).  Il est attrapé par contact et
LIRE L'ARTICLE

1000 BONNES RAISONS DE TRAITER VOTRE ARTHROSE

  1000 bonnes raisons de traiter votre arthrose L’arthrose… Ça se traite !  Et traiter,  ça veut dire s’en
LIRE L'ARTICLE

Infection Hivernale Infernale

Peu importe la « bibitte », c’est la même histoire à tous les hiver et cela remonte à il
LIRE L'ARTICLE